Tout ce que peut faire le Propulseur

L’air était doux, le soleil brillait, et j’ai passé mon samedi 22 septembre dans un camion. Je ne regrette rien. Imprimante 3D, découpe laser, réalité virtuelle… j’ai testé ce que le Propulseur pouvait faire, et avec le collectif Tiers-Lieu, nous avons expérimenté ce à quoi pourrait ressembler la mise à disposition d’un Fab Lab à Villefranche-de-Rouergue : Parce que plus que de jolies machines, on pourrait en plus partager des compétences, rencontrer des experts, imaginer plein de nouvelles choses… vivement le tiers-lieu !

« Un lieu d’imagination et d’expérimentation nomade »

Dans la veine des nouveaux espaces de diffusion et de partage, le Propulseur de Science Animation a pour vocation de transmettre au public le plus large une culture de l’expérimentation et de l’innovation.

Sur 60 m², il se configure en fonction de la demande locale : ateliers, réunions et conférences… une équipe d’animateurs se tient à disposition pour inspirer, guider, ou tout simplement aider.

Il se veut nomade, ouvert à tous, pour favoriser le fourmillement des idées et la rencontre des projets : Il est alors arrivé à point nommé dans notre réflexion sur le futur Tiers-lieu villefranchois et sur ce qu’il pourra proposer.

les nouvelles technologies dans un camion

En une semaine, les présentations et ateliers du Propulseur se sont adressés à la collectivité, aux commerçants, aux élus, aux citoyens, au collectif Tiers lieu… et surtout au curieux : les passants étaient finalement nombreux à passer la tête, et lancer des idées par-ci par-là.

A disposition, nous avons tous pu essayer :

  • L’imprimante 3 D
  • La découpe laser
  • La réalité virtuelle
  • La découpe vinyle

Notre propre atelier a consisté en la création d’une maquette pour mieux modéliser les espaces et présenter le projet.

De la naissance d’une idée, de l’idée d’un Fab Lab

Alors que nous, co-workers, cherchions à créer une dynamique de mutualisation et d’émulation entrepreneuriale, l’enquête réalisée par la Communauté de communes Ouest Aveyron a révélé une belle envie d’un lieu de bricole, de fabrication et de partage de savoir-faire.

L’idée de Fab lab s’impose donc peu à peu, et les profils intéressés se multiplient. Toujours plus divers. Le Tiers Lieu prend une forme que je n’attendais pas : à explorer !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *